THEATRE

Je l’avais souvent dit et répété : je ne souhaitais pas, même de façon ponctuelle, être acteur. Et puis un jour, parce qu’il n’arrivait pas à monter au théâtre la pièce qu’il avait écrite, Laurent Ruquier proposa en désespoir de cause à quelques uns de ses amis dont j’étais de jouer La Presse est unanime.

C’était au printemps,  lors d’un dîner festif et l’ambiance était — commente dire ?  — très animée. J’ai pris la proposition pour un défi et j’ai dit oui (en pensant surtout qu’aucun directeur de théâtre n’accepterait). Quelques jours plus tard, j’appris que les répétitions commenceraient fin août aux Variétés !

J’ai tenu mon rôle trois mois et demi, curieux de tout les premiers temps, mais lassé ensuite très vite, et ce alors même que l’expérience se révéla plutôt drôle et en tout cas réussie question « remplissage ». Du coup, on me demanda plusieurs fois : « Recommencerez-vous l’expérience ? ».

J’ai bien fait de rester flou dans mes réponses : quelques années plus tard, j’écrivais « Manipulations mode d’emploi » et je remontais sur scène en 2008 pendant tout le festival d’Avignon… puis à Paris pendant six mois… puis en tournée.

Fin de tournée : « Manipulations, mode d’emploi »

manipulations

Un spectacle qui dévoile avec humour et ironie les manigances des « grands hypnotiseurs », de Franz-Anton Mesmer à Nicolas Sarkozy.

Pourquoi nous laissons-nous embobiner aussi souvent ?

Pourquoi est-il aussi facile de nous séduire et de nous tromper ?

De quelle façon, ceux et celles que notre coeur plébiscite nous capturent-ils dans leur filet ?

Que nous disent-ils qui nous touche ?

Que voyons-nous en eux qui nous attirent ?

Sommes-nous donc tous hypnotisables ?

Mise en scène : Agnès Boury
Affiche Originale : Philippe Geluck
Clin d’oeil : Serge Llado

Créé en juillet 2008 au Festival d’Avignon (Théâtre du Petit chien) où il fut joué pendant 1 mois, puis repris pendant 6 mois au Petit Théâtre de Paris, ce spectacle a été ensuite joué dans toute la France, en tournée, pendant plus de 2 ans. Il est aujourd’hui définitivement terminé !

Ce qu’ils ont dit de « Manipulations mode d’emploi »…

laurent-ruquier“ Ça y est, Gérard remonte sur scène ! La première fois, c’était vraiment de ma faute, pour La presse est unanime aux côtés d’Isabelle Mergaut. Cette fois, je n’y suis pour rien ! Le responsable serait plutôt Nicolas Sarkozy qui a hypnotisé Gérard et l’a convaincu de travailler plus.  Attention, s’il remonte sur scène tout seul, ce n’est pas parce que les camarades sont de plus en plus difficiles à trouver, mais pour avoir ses amis dans la salle. Je serai de ceux-là, d’autant que la consultation est plutôt moins chère que dans son cabinet… Puisqu’on le voit moins sur le service public, je trouve ça une bonne idée que ce soit dans les théâtres qu’il continue à rendre service au public. “ Laurent Ruquier


jolivet.thumbnail“ Il y a vingt ans, j’étais sur scène et Gérard écrivait sur moi : commençait alors entre nous une belle histoire d’amitié. Vingt ans plus tard et après avoir souvent travaillé ensemble pour mes spectacles, collaboration ô combien fructueuse, Gérard est sur scène et j’écris sur lui. Pour dire qu’il a bien raison d’aller jusqu’au bout de ses envies… même si je n’aurais jamais imaginé qu’il viendrait un jour me piquer ma place! ” Marc Jolivet


bedos22“Miller seul sur scène: un spectacle à lui tout seul ! ” Guy Bedos


bigard“ Gérard Miller, je l’ai approché de près, lui et moi, c’était la belle et la bête. Il a non seulement des idées sur tout, mais en plus il sait les mettre en forme. Tu lui dis : « J’ai un truc sur le tricot anglais, j’aimerais l’intégrer dans un sketch coloré », en quelques minutes il t’explique ce qu’il faut faire. Comment ne pas saluer aujourd’hui l’arrivée sur scène d’un psychanalyste doublé d’un philosophe aussi ingénieux ! ” Jean-Marie Bigard


 

« Manipulation mode d’emploi », ce pourrait être le titre d’un traité de mise en scène !
Manipulation du spectateur ? Oui, forcément, puisqu’il y a manipulation dès qu’il y a narration.
Manipulation de l’acteur ? En tout cas, pas cette fois — allez manipuler Gérard Miller ! Plutôt des efforts conjoints pour inviter le public à déjouer les manipulations avérées dont il est l’objet au quotidien.
Le sujet m’a d’emblée passionnée. Gérard Miller le possède avec le brio et l’insolence qu’on lui connaît, et les spectateurs devraient se régaler de la complicité proposée par ce « conférencier » hors norme.
C’est malin et réjouissant, on en sort « averti », que demander de plus ?

Agnès Boury

Voir les anciens spectacles avec / de Gérard Miller

Cliquez ici

Pour recevoir des infos régulières
Inscrivez-vous à la Newsletter du BUZZ DU DIVAN, vous recevrez automatiquement, avant qu'elles ne soient sur le site, des infos régulières. Pour cela, il vous suffit de taper votre adresse e-mail dans la case ci-dessous.
Inscription Newsletter



En ce moment
Pour entrer en contact
Utilisez ce formulaire pour écrire directement à Gérard Miller