Jérôme Cahuzac, l’homme qui ne savait pas mentir

Capture d’écran 2014-09-16 à 17.41.47
Documentaire réalisé par Gérard Miller et Anaïs Feuillette – 2014
Production : Morgane – Deux cafés l’addition
Durée : 52 minutes
France 3

Mais quelle histoire l’ancien ministre s’est-il raconté à lui-même avant de la raconter aux autres ? Et quelle logique se cache derrière l’affaire qui porte désormais son nom ? « L’homme qui ne savait pas mentir » plonge le téléspectateur dans les contradictions de celui qui fut à l’origine d’un véritable cataclysme, absolument inédit dans la vie politique de la Vème République.
Ce qui a intéressé Gérard Miller et Anaïs Feuillette, c’est de situer ses mensonges dans l’histoire subjective de Jérôme Cahuzac, dans la série de ses incarnations successives, et de montrer en quoi elles étaient ou non contradictoires.
« J’aimerais ne pas avoir menti », dit le menteur pris la main dans le sac. Mais peut-il complètement oublier cette part de jouissance qui devait être la sienne quand il disait « les yeux dans les yeux » : « Non, jamais, je dis bien jamais, je n’ai eu de compte en Suisse » ? Tout menteur jouit du non-savoir de l’Autre, et c’est l’occasion pour lui d’une jouissance addictive, notamment quand le menteur est assez doué…pour se mentir à lui-même pendant des années.
Parcourant les archives de ces 40 dernières années, interrogeant ceux qui l’ont connu, qui l’ont cru et soutenu, mettant en évidence le cercle infernal de ses mensonges à répétition, Gérard Miller et Anaïs Feuillette ont cherché à comprendre ce qui a poussé cet homme politique supposé si clairvoyant et que beaucoup imaginaient déjà Premier Ministre, à oublier l’épée de Damoclès suspendue au-dessus de sa tête.

france3logo

Pour recevoir des infos régulières
Inscrivez-vous à la Newsletter du BUZZ DU DIVAN, vous recevrez automatiquement, avant qu'elles ne soient sur le site, des infos régulières. Pour cela, il vous suffit de taper votre adresse e-mail dans la case ci-dessous.
Inscription Newsletter



En ce moment
Pour entrer en contact
Utilisez ce formulaire pour écrire directement à Gérard Miller