Paru dans L’Humanité, le 17 avril 2002

Je reviendrai demain sur Robert Hue, pour qui je voterai dimanche. Mais si on me demande un jour quel souvenir je garde des quinze autres candidats, que répondrai-je ? Sans doute ceci :

« Je me souviens d’Alain Madelin qui répétait : « On est tout de même au XXIème siècle » et qui faisait l’éloge d’un patronat digne du XIX ème. Je me souviens de François Bayrou qui s’était fait chahuter à Toulouse par le RPR et qui, un mois plus tard, se vengea sur un enfant. Je me souviens de Daniel Gluckstein qui, une semaine avant l’élection, était encore crédité de 0% des intentions de vote. Je me souviens de Christine Boutin qui avait changé de robe, de coiffure, mais pas de discours. Je me souviens de Jacques Chirac qui se levait chaque matin en se demandant avec gourmandise qui on avait agressé la veille. Je me souviens d’Arlette Laguiller qui, avant de s’endormir, comptait les voix des travailleurs comme d’autres les moutons. Je me souviens de Corinne Lepage qu’on surnommait le sous-marin de l’Elysée et dont la présence était, en effet, indétectable. Je me souviens de Jean-Pierre Chevènement qui voulait « sortir les sortants », comme si lui-même ne sortait pas du gouvernement Jospin. Je me souviens de Jean-Marie Le Pen, qui affirmait ne pas vouloir commencer « à son âge » une carrière de dictateur. Je me souviens de Christiane Taubira, que nombre de notables radicaux soutenaient comme la corde le pendu. Je me souviens de Noël Mamère qui avait annoncé de façon « irrévocable » qu’en dessous de 5% des voix, il abandonnerait la politique. Je me souviens de Bruno Mégret, qui voulait devenir le Berlusconi français. Je me souviens d’Olivier Besancenot qui incarnait, selon le Figaro, « la révolution à visage poupin ». Je me souviens de Jean Saint-Josse qui affirmait : « Je ne suis plus un homme de droite », avec la conviction de l’alcoolique qui jure avoir arrêté de boire. Je me souviens de Lionel Jospin qui se rappela en cours de campagne — et pour longtemps, je l’espérais — que la gauche n’était pas au centre. »