Après la colère

Stock, 2001; Le Livre de Poche, 2001

 » Un jour de janvier, à la télé, je me suis mis en colère. Ça ne se fait pas. La télévision est un média rond qui affectionne les discussions affables. Mais, sur le plateau où je me trouvais, il y avait un petit homme qui avait appartenu à la rédaction du journal Minute, Minute ! l’un des symboles les plus identifiables de la haine et de l’intolérance. Or c’est moi que d’aucuns, ce jour-là, trouvèrent excessif. Savaient-ils tout de l’abjection à laquelle je faisais écho ?  » Dans trois textes courts et passionnés ( » Comme si tous les chemins menaient à Vichy « ,  » Une abjection française  » et  » C’était Minute « ), Gérard Miller répond à tous ceux qui minimisent le  » fascisme à la française « . Avec ce nouvel essai, il poursuit sa réflexion sur le pétainisme et l’extrême droite, entreprise avec Les Pousse-au jouir du maréchal Pétain.

aprescolere-6f8c1 aprescolerepoche-fd6f8

Pour recevoir des infos régulières
Inscrivez-vous à la Newsletter du BUZZ DU DIVAN, vous recevrez automatiquement, avant qu'elles ne soient sur le site, des infos régulières. Pour cela, il vous suffit de taper votre adresse e-mail dans la case ci-dessous.
Inscription Newsletter



En ce moment
Pour entrer en contact
Utilisez ce formulaire pour écrire directement à Gérard Miller