Paru dans L’Humanité, le 27 mars 2002

Ernest-Antoine Seillière l’a affirmé lundi, le Medef n’est pas un mouvement « partisan ». D’ailleurs, si par malheur la France ne votait pas à droite aux prochaines élections, il attendrait simplement d’un gouvernement de gauche qu’il confirme à tous que l’économie de marché est une « réalité. » La « réalité » ! Ce mot, dans la bouche de l’héritier des Wendel, est à lui seul un poème. À l’entendre, et contrairement à ce qu’un vain peuple pense, le propre du patronat, ancré dans le réel, est d’avoir les pieds sur terre. L’époque change. Pendant des. décennies, pour justifier tous les conservatismes, on nous a bassiné avec le bon sens paysan. Voici désormais le temps du bon sens patronal ! Et le plus drôle, c’est que le baron lui-même semble y croire.

Si on lui dit par exemple qu’il est urgent qu’aucun minimum social ne soit fixé en dessous du seuil de pauvreté, il dira avec assurance que ce n’est pas réaliste. Si on lui dit que le Smic devrait être augmenté, dès juillet prochain, de 10% et atteindre le plus vite possible 1000 euros net, il dira avec assurance que ce n’est pas réaliste. Si on lui dit que l’évolution des retraites doit être indexée sur celle des salaires et leur montant fixé à 75% des 10 meilleures années, il dira avec assurance que ce n’est pas réaliste. Et si, en désespoir de cause, on lui dit alors que c’est précisément au nom de ce même réalisme du profit que toutes les grandes réformes sociales ont d’abord été repoussées, c’est lui qui sera fichu de s’énerver ! Comme s’énerva d’ailleurs l’un de ses prédécesseurs, qui était lui aussi ancré dans le réel, lorsqu’il apprit (c’était en 1841) qu’avait été votée une loi interdisant aux enfants de moins de huit ans de travailler dans les fabriques dangereuses ou insalubres. L’économie français allait s’effondrer !

Pour ma part, je conseillerai à Robert Hue de recevoir Ernest-Antoine. Le président du Parti communiste a connu quelques unes des belles heures du « réalisme socialiste ». Il verra que le « réalisme patronal » est encore plus comique.

.